En cours de chargement

Notre soutien au CEMS

QU'EST-CE QUE LE CEMS ?

Fondé le 9 Avril 2011 par le professeur Xavier Jouven, cardiologue et chercheur, le Centre d’Expertise Mort Subite (CEMS) recense, heure après heure, chaque mort subite dans Paris et sa petite couronne, permettant de réaliser des analyses épidémiologiques concernant les facteurs pronostiques et les progrès récents réalisés concernant la survie.

Chaque année, à Paris et sa petite couronne, près de 4000 morts subites surviennent et sont ainsi recensées. Parmi elles, environ 1200 patients atteindront l’hôpital et finalement 250 quitteront vivants un service de cardiologie, soit Urgence seulement 7%. Ces chiffres montrent un pronostic encore effroyable. Tout d’abord, il est évident que ne peuvent sortir vivants de l’hôpital que les patients qui y ont été admis. Un effort important doit donc être porté sur le volet précoce de la prise en charge de l’arrêt cardiaque, pour lequel des facteurs comme l’éducation de la population aux « gestes qui sauvent » ou la mise à disposition des défibrillateurs grand public ont indiscutablement un impact direct majeur sur nombre de vies sauvées. Les disparités de pronostic (actuellement 7 % de survie à la sortie de l’hôpital en France et à Paris, contre 25–30 % dans certaines villes américaines) en sont l’illustration flagrante. Parallèlement à l’amélioration de la prise en charge de l’arrêt cardiaque, l’identification des sujets à risque, dans la population générale, reste un défi majeur. Leur identification doit se placer au-delà de la simple évaluation des facteurs de risque cardiovasculaire classiques de la maladie coronaire comme le tabagisme, l’hypertension artérielle, l’hypercholestérolémie ou le diabète, en premier lieu, il faut porter une attention tout particulière aux antécédents familiaux de mort subite.

C’est en réponse à ces constatations que le CEMS a été inauguré le 9 septembre 2011 à l’Hôpital Européen Georges Pompidou à Paris par son fondateur le Professeur Xavier Jouven, cardiologue et chercheur. Ce centre multidisciplinaire est le fruit d’une collaboration entre différents partenaires : la Brigade des Sapeurs-Pompiers de Paris, les unités du Service d’Aide Médicale Urgente (SAMU), l’Institut Nationale de la Santé Et de la Recherche Médicale (INSERM), l’Université Paris-Descartes, l’Agence de la Biomédecine, l’Assistance Publique des Hôpitaux de Paris (APHP) avec ses services de cardiologie et de réanimation, en association avec les différents centres de référence des pathologies cardiaques héréditaires. Toutes les étapes et dimensions de la prise en charge de l’arrêt cardiaque sont regroupées depuis 5 ans pour favoriser cette prise en charge multidisciplinaire.

NOTRE SOUTIEN AU CEMS

Global Heart Watch joue un rôle moteur dans le financement de projets de recherche grâce à la générosité de ses mécènes et de ses donateurs, et au déploiement d’actions de grande envergure.
En 2014, GHW a remis la somme de 51 500 € au CEMS. En 2016, GHW a remis 30 000 € au CEMS. En 2017, nous remetrons 100 000 € au CEMS.
Cette contribution a notamment permis l’embauche d’une attachée de recherche clinique. Le développement de la recherche est un levier considérable pour faire avancer ce problème de santé publique.