En cours de chargement

Ils témoignent

Patrice bénévole GHW

« Je suis formateur de Sauveteurs Secouristes du Travail depuis 1981 et j’ai à cœur que les gens sachent faire les gestes de premiers secours, j’ai donc naturellement rejoint l’action de GHW. Je souhaite qu’un maximum de personnes soit formé aux gestes de premiers secours, de manière à me sauver la vie et celle des autres ! Ce qui m’intéresse, c’est de préserver la vie car il n’y a rien de plus précieux.

Les enfants dans les écoles, qui aujourd’hui sont adultes, me reparlent encore des gestes que je leur ai appris, c’est la preuve que notre action a du sens. Même si on ne s’en rend pas compte tout de suite, un jour malheureusement, on peut être confronté à un arrêt cardiaque. Je me mets dans la position de la personne qui ne connait pas les gestes qui sauvent et je me dis que je vais voir mourir la personne devant moi, sans rien faire. Alors que si j’essaie, je me dis que j’ai fait tout ce qui était en mon pouvoir et ça, c’est important. »

 

Sylviane bénévole GHW

« Infirmière et formatrice en secourisme à la retraite depuis peu, l’association GHW me permet de transmettre mes connaissances, de sensibiliser le public à l’arrêt cardiaque et surtout, de former le plus grand nombre aux gestes qui sauvent.

Les personnes sensibilisées sont toujours rassurées, ravies de voir qu’en si peu de temps, elles ont appris les gestes importants qui peuvent sauver une vie. Les enfants aussi sont très sensibles à cette cause. »

 

Colliers International entreprise

« Nous avons accueilli Sylviane et Yannick dans nos bureaux autour d’une quarantaine de participants. Leur approche didactique et pratique nous a sensibilisés au plus profond, car Global Heart Watch interpelle en chacun de nous, le citoyen, le voisin, le parent, aussi bien que le collègue de travail. En plus des gestes qui sauvent, les participants ont appris à surmonter leurs peurs, celles de toucher l’autre, de lui faire du mal alors que le pire c’est de ne rien faire. Merci à l’association et à eux en particulier, de nous avoir montré, avec leurs témoignages et leur atelier pratique, combien il est important de réagir avec les bons réflexes et les bons gestes ».