Les 17, 18 et 19 juin – GHW au Verdon Canyon Challenge

Les 17, 18 et 19 juin

GHW au Verdon Canyon Challenge

Lors de l’Ultratrail du Verdon Canyon Challenge, GHW tenait un stand où de nombreux participants ou accompagnants ont pu apprendre à faire le massage cardiaque lors d’une mort subite et découvrir l’usage du défibrillateur.

Les participants sur le stand étaient Dominique Gaimard, Nicolas Sonntag, Sylvia Pastot, Fabienne Devraigne, Bruno Kelle, Marc Boronad, Tina et Gilbert Blaise.

IMG_3479 IMG_3459

Les Donneurs de sang et GHW à Lorient

A l’occasion de la journée mondiale du don du sang le 14 juin dernier l’Amicale de cheminots Bretons Donneurs Bénévoles a organisé un stand d’information en gare SNCF de Lorient.

Stéphane BRANDÉHO formateur Sauveteur Secouriste du Travail, Secouriste SNSM au sein du CFI 35 et membre actif de GHW en a profité pour assurer une animation sur l’arrêt cardiaque avec initiation à l’utilisation du défibrillateur

Une centaine de personnes environ se sont arrêtés au stand pour s’informer sur le don du sang et apprécier les démonstrations sur les premiers gestes à effectuer en cas de malaise cardiaque certaines se sont initiées au massage et a l’utilisation du défibrillateur. Chacun est reparti avec une brochure de l’association GHW ainsi qu’un marque page rappelant les trois gestes AMD.

007

Sensibilisation aux gestes qui sauvent à Carcassonne

Vendredi 3 juin 2016, l’association informe et initie aux gestes de 1ers secours devant la boulangerie « La Ronde des pains » à Carcassonne.

Plus de 200 personnes en ont profité pour avoir des démonstrations de massage cardiaque et s’initier à l’utilisation du défibrillateur.

Gilbert Blaise sensibilise aux gestes qui sauvent Dominique Noez, boulanger et propriétaire de la boulangerie "La Ronde des pains" à Carcassonne.

Gilbert Blaise sensibilise aux gestes qui sauvent Dominique Noez, boulanger et propriétaire de la boulangerie « La Ronde des pains » à Carcassonne.

GHW sensibilise des écoliers de la région du Limouxin

Jeudi 2 juin à Pieusse, commune proche de Carcassonne, GHW a sensibilisé plus de 80 écoliers et instituteurs aux gestes qui sauvent face à un arrêt cardiaque. Chaque année en France plus de 40000 personnes décèdent prématurément d’un arrêt cardiaque dont plus de 2000 jeunes, si 20 % de la population savait faire et était prêt à faire un massage cardiaque et utiliser un défibrillateur en attendant l’arrivée des secours nous pourrions sauver au moins 10 000 vies chaque année.

20160602_105259BD

20160602_110952

Journée Portes Ouvertes à l’hôpital Georges Pompidou

20160528_153939bbd

Pour la 3eme année consécutive Global Heart Watch participait à la Journée Portes Ouvertes de l’AP HP à l’hôpital Georges Pompidou ce samedi 28 mai. Patrice Pernelle, bénévole de l’association et Wulfran Bougouin cardiologue et chercheur au Centre d’Expertise sur la Mort Subite ont sensibilisé plus d’une centaine de personnes aux gestes d’urgence face à une victime d’un arrêt cardiaque.

Les six jours de l’extrême avec Philippe Dieumegard et Manuel De Cunha avec le soutien de GHW

Pendant 6 jours, Philippe Dieumegard (60 ans), ultramarathonien tente de parcourir la distance Paris-Moscou (2 797 km) à vélo. Manuel De Cunha (40 ans) essaie lui de rallier Paris-Marseille (726 km) en course à pied.
Sauf que leur voyage se déroule à l’Institut National de Podologie (Paris, Ier) avec un mur en face d’eux pour seul horizon.

Sylviane, Michel, Patrice et Yannick, bénévoles de GHW sont venus les soutenir et réaliser des sensibilisations aux gestes qui sauvent à l’ensemble des amis, visiteurs, étudiants de l’Institut de Podologie…

160421-005b

 

En présence de Madame la ministre de la Santé Marisol Touraine, GHW participe à la journée Innovation Santé à la Villette le 23 janvier 2016

Madame la ministre Marisol Touraine sur le stand de Philips et de Global Heart Watch lors de la 1ere journée Innovation Santé au parc de La Villette le 23 janvier 2016. Ce salon de l’innovation médicale a rencontré un vif succès auprès des professionnels et du grand public.

Madame la ministre Marisol Touraine sur le stand de Philips et de Global Heart Watch lors de la 1ere journée Innovation Santé au parc de La Villette le 23 janvier 2016.
Ce salon de l’innovation médicale a rencontré un vif succès auprès des professionnels et du grand public.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

20160123-049

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Martin Hirsch, directeur général de l'Assistance Publique et des Hôpitaux de Paris devant le stand de Philips et de Global Heart Watch

Martin Hirsch, directeur général de l’Assistance Publique et des Hôpitaux de Paris devant le stand de Philips et de Global Heart Watch

L’ASSOCIATION GHW REMET UN CHÈQUE DE 70000 € AU PROFIT DU CENTRE D’EXPERTISE DE LA MORT SUBITE DE L’ADULTE

24, 25 et 26 novembre 2015 – Workplace Meetings
Global Heart Watch a organisé une grande tombola de prestige lors de la soirée de gala du salon Workplace Meeting à Cannes. A cette occasion, GHW a collecté la somme de 48 540 €. Ce montant, additionné au soutien de généreux mécènes, a permis à Gilbert Blaise, Président Fondateur de GHW, de remettre un chèque à la recherche médicale d’un montant total de 70 000 €.

 

Tina Blaise et Gilbert Blaise, Président fondateur de Golbal Heart Watch, remettent un chèque de 70 000 € au Professeur Xavier Jouven, Directeur du Centre d’Expertise de la Mort Subite au sein de l’INSERM.

Tina Blaise et Gilbert Blaise, Président fondateur de Golbal Heart Watch, remettent un chèque de 70 000 € au Professeur Xavier Jouven, Directeur du Centre d’Expertise de la Mort Subite au sein de l’INSERM.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

IMG_5839w

 

 

 

 

Pour la 3ème année consécutive, la société TARSUS organisait le salon WORKPLACE MEETINGS, dédié aux professionnels de l’environnement de travail et aux professionnels des achats. Ce salon favorise le «face à face» entre Top décideurs et exposants dans une ambiance décontractée et chaleureuse.
Cette année, le workplace meetings rassemblait plus de 700 décideurs et chefs d’entreprise au palais des festivals à Cannes.
Lors du dîner de gala, l’organisateur d’événements Tarsus, dans un esprit altruiste et humaniste proposait aux convives, dans une ambiance conviviale, de participer à une tombola au profit de l’association Global Heart Watch; GHW s’est donnée pour mission de lutter contre l’arrêt cardiaque chez l’adulte.  La grande majorité des invités a été très sensible à la cause de l’association et a chaudement applaudi les organisateurs. Quelques participants cependant ont été surpris de l’organisation d’une loterie dans le cadre de ce dîner professionnel. Ils auraient apprécié une meilleure communication en amont sur l’objet de cette action. Dont acte; les organisateurs du dîner, TARSUS et GHW redoubleront d’imagination pour leurs prochains dîners de Gala.
Par ailleurs, GHW est fier de vous annoncer que les fonds collectés aideront au financement de deux chercheurs supplémentaires au sein du CEMS dès 2016. L’association Global Heart Watch rappelle également à l’ensemble de ses partenaires qu’elle est toujours enthousiaste pour créer avec eux des événements de sensibilisation aux gestes qui sauvent. Ces sessions rencontrent toujours de vifs succès  auprès des enfants des écoles, des clubs sportifs, des salariés et clients des mécènes…
Lors du dîner, le brillant animateur Lionel Cottin a rappelé les actions de GHW. En moins de 18 mois, les bénévoles ont sensibilisé plus de 17000 enfants et adultes lors d’une centaine d’événements.
Encore merci à tous les participants, aux organisateurs du Workplace Meeting, à tous les partenaires, mécènes et bénévoles de GHW.

Les bénévoles de cette belle soirée, sur l’estrade auprès de Tina et Gilbert Blaise.

Les bénévoles de cette belle soirée, sur l’estrade auprès de Tina et Gilbert Blaise.

 

 

 

 

 

 

3ème semaine européenne de sensibilisation à l’arrêt cardiaque

Chaque année, 400 000 morts subites par arrêt cardiaque surviennent en Europe dont 40 000 en France avec un taux de survie inférieur à 7%. Pour améliorer la prise en charge et sauver des vies, le Centre d’Expertise Mort Subite (CEMS) et l’association Global Heart Watch ont organisé les 14 et 15 octobre deux journées de sensibilisation et d’échanges avec toutes les parties prenantes (Politiques, médecins, urgentistes, ambulanciers, journalistes et société civile…) à l’occasion de la semaine européenne de sensibilisation à l’arrêt cardiaque instaurée par le parlement européen.

Plus de 500 enfants sensibilisés aux gestes qui sauvent au stade d’Antony (92)

Mercredi 14 octobre, en présence du Professeur Xavier Jouven du Centre d’Expertise de la Mort Subite et de Gilbert Blaise, Président Fondateur de Global Heart Watch, des sensibilisations ont été réalisées auprès de nombreux jeunes sportifs de la région par des formateurs de Global Heart Watch, du SAMU, de la Brigade des Sapeurs-Pompiers de Paris, et de la Croix-Rouge.

DSC_5638 DSC_5602  
DSC_5461 DSC_5549  
DSC_5485 DSC_5677  

 

 Conférences et sensibilisations à l’hôpital européen Georges Pompidou

Jeudi 16 octobre, dans l’auditorium de l’hôpital Européen Georges Pompidou, un débat participatif était organisé par le Centre d’Expertise de la Mort Subite et l’association Global Heart Watch

Le public et les intervenants étaient des professionnels médicaux (urgentistes, réanimateurs, cardiologues…), paramédicaux et secouristes intervenant dans la prise en charge de l’arrêt cardiaque et de ses suites, mais aussi, des survivants d’arrêt cardiaque, des familles de victimes et des témoins.

Le programme scientifique de cette journée, animé par Lionel Cottin, la cardiologue Marie-Cécile Bories et le Professeur Xavier Jouven, abordait, entre autres, la mort subite au féminin, les prélèvements d’organes, la géolocalisation des arrêts cardiaques, le livre blanc sur la prévention santé en entreprise coédité par l’ARSEG et GHW, et les actions des associations…

Revoir le film: Fondation Recherche Cardio Vasculaire – Institut de France « Nathalie »

L’après-midi, des sensibilisations aux gestes qui sauvent ont été réalisées auprès des conférenciers, visiteurs et l’ensemble du public de passage à l’hôpital G. Pompidou.

Grâce au travail des chercheurs, des professionnels de santé, et des actions d’information et de sensibilisation réalisées par les associations, le taux de survie devrait rapidement dépasser les 10%… Ce résultat serait encourageant, cela représenterait 4000 vies de sauvées par an, mais ne serait pas encore suffisant, le taux de survie est de plus de 28% à Seattle.

Distribution de fruits bio sur le parvis de la Défense

Les 8 et 9 septembre, les bénévoles de Global Heart Watch étaient sur le parvis de la Défense aux côtés de Vert Déco, mécène de l’association, qui distribuait des fruits bio !

Les passants, le plus souvent les salariés des entreprises environnantes, ont pu profiter de leur pause déjeuner ou de détente, pour apprendre ou rafraîchir leurs connaissances des gestes de premiers secours. Nombreux d’entre-eux disaient avoir déjà été formés par leur entreprise et mesuraient l’importance de l’être.

GHW et Vert Déco sur le parvis de la Défense

GHW et Vert Déco sur le parvis de la Défense

GHW et les Sauveteurs en mer en gare de Saint-Malo

Mercredi 8 juillet, des bénévoles de la Société Nationale de Sauvetage en Mer (SNSM) et de l’association Global Heart Watch ont mené une opération de sensibilisation à l’usage du défibrillateur dans la gare de Saint-Malo.

Cette opération en collaboration avec Gare et Connexion a rencontré un vif succès auprès de plus de 200 personnes : voyageurs, salariés SNCF, passants anonymes et de plus grande notoriété comme Nicolas Hulot.

L’évènement a fait l’objet d’un reportage de la part de France 3 Bretagne et sera diffusé aux informations régionales.

Séverine Breton, journaliste, a interviewé des voyageurs et des bénévoles sur leurs connaissances et leur motivation à sensibiliser aux gestes qui sauvent.

L’engagement sociétal de SNCF, de la SNSM et de l’association GHW, soutenue par plus de soixante mécènes a été très apprécié par l’ensemble des voyageurs en gare de St Malo.

En cette période estivale où la noyade est aussi une cause d’arrêts cardiaques, voici à nouveau une opération réussie et donc à renouveler !

La SNSM a pour but de sauver des vies humaines le long du littoral maritime

Stéphane Brandeho de la SNSM et de GHW fait une démonstration des gestes qui sauvent.

Yannick Gaucher à gauche a reçu le soutien de Nicolas Hulot pour l'action de la SNSM et de GHW

Yannick Gaucher à gauche a reçu le soutien de Nicolas Hulot pour l’action de la SNSM et de GHW

Plus de 200 personnes ont été sensibilisées en gare de St Malo

Sylviane Jan, bénévole de GHW, explique l’arrêt respiratoire. Plus de 200 personnes ont été sensibilisées en gare de St Malo

Mise en situation d'une victime d'un arrêt cardiaque et de l'intervention d'un témoin...

Mise en situation d’une victime d’un arrêt cardiaque et de l’intervention d’un témoin…

 

Grande journée de sensibilisation à Vernon (Eure)

Samedi 13 juin, Global Heart Watch, les sapeurs-pompiers de la CAPE (Communauté d’agglomération des Portes de l’Eure), l’UNASS et la société Défibrillateur-France ont sensibilisé aux gestes qui sauvent sur la place de la mairie de Vernon (Eure).

Cette journée organisée par Alexandre Thibault, pompier de la CAPE, en collaboration avec Patrice Pernelle et Yannick Gaucher de l’association GHW, avait pour objectif d’initier au massage cardiaque et à l’usage du défibrillateur.

Ce fut un succès : près de 200 personnes ont osé franchir le cap !

Rappelons que si ces gestes étaient connus de 25 % des français, alors nous pourrions espérer avoir un taux de survie de plus de 28 %, et ainsi sauver près de 10 000 vies chaque année.

 

Vernon, le 13 juin 2015

Vernon, le 13 juin 2015

10 000 personnes sensibilisées par GHW

Dans le cadre des journées Portes Ouvertes de l’AP-HP, organisées le 30 mai dernier, les bénévoles de l’association GHW ont sensibilisé les visiteurs de l’hôpital européen Georges Pompidou. Ainsi, de nombreux adultes et enfants ont été formées à sauver des vies, permettant à GHW de dépasser le chiffre symbolique de 10 000 personnes sensibilisées. Lors de ces séances, Marie-Cécile Bories, cardiologue et chercheuse au Centre d’Expertise de la Mort Subite a simulé un cas de mort subite et montré comment réagir face à cette situation.

GHW - Hôpital européen George Pompidou

GHW – Hôpital européen George Pompidou

Marie-Cécile Bories du CEMS - Hôpital européen George Pompidou

Marie-Cécile Bories du CEMS – Hôpital européen George Pompidou

Samedi 30 mai, journée portes ouvertes de l’AP-HP

Tout un programme vous attend !

Pour commencer (le matin, à 9h), une course de 10 km le long de la Seine, entre l’hôpital Pitié-Salpêtrière et l’hôpital européen Georges-Pompidou. A votre arrivée de la course, GHW sera présente aux côtés du Centre d’Expertise de la Mort Subite (CEMS) pour des animations aux gestes qui sauvent.

Enfin, si le cœur vous en dit, l’hôpital européen Georges-Pompidou organise des conférences, des visites de lieux exceptionnellement ouverts au public et des rencontres avec diverses associations.

Nous vous attendons !

Téléchargez le programme complet

« Ce don est pour le CEMS, un avantage considérable… » Professeur Xavier Jouven

 

En 2014, grâce à la générosité de tous nos donateurs et mécènes, GHW a remis un chèque de 51 500€ au Centre d’Expertise de la Mort Subite.  Cette somme permettra de recruter un chercheur auprès du Professeur Jouven.  Ci-après la demande de don au nom du CEMS :

…J’ai l’honneur de demander à l’Association GHW un don financier entre 30 000 et 50 000 Euros. Cet argent sera versé sur l’Institut Necker et sera utilisé par notre Unité INSERM pour embaucher un Attaché de Recherche Clinique.

Cet Attaché de Recherche Clinique aura pour mission de collecter les dossiers des familles vues en consultation prévention mort subite, de centraliser les informations médicales et de recueillir les dossiers des patients hospitalisés survivants dans les réanimations polyvalentes principales d’Ile de France. Ces données issues des familles et des réanimations seront ensuite intégrées au registre des morts subites d’Ile de France, qui collecte près de 4 000 cas par an.

Ce don est pour notre Unité INSERM d’Expertise de la Mort Subite, un avantage considérable qui nous permettra d’avancer sur ce problème important de santé publique.

Professeur Xavier JOUVEN

 

 

PM-36bFloutéeW

Trophées ARSEG – Environnement de travail

 

Organisés le lundi 8 décembre au Théatre Mogador de Paris, les Trophées Arseg ont récompensé les meilleurs projets de l’environnement de travail.

A cette occasion, l’association GHW était nominée dans la catégorie « Meilleur Projet RSE ».

Les lauréats des Trophées ARSEG 2014 autour de Gilbert Blaise, Président de l'ARSEG et Président Fondateur de GHW

Les lauréats des Trophées ARSEG 2014 autour de Gilbert Blaise, Président de l’ARSEG et Président Fondateur de GHW

St Denis, SNCF Campus Wilson – Grande journée de sensibilisation aux gestes qui sauvent

 

Une centaine de collaborateurs SNCF ont participé, mardi 2 décembre, à une grande journée de sensibilisation aux gestes qui sauvent face à l’arrêt cardiaque sur le site Campus Wilson.

Chaque session débutait par une plénière d’information animée par Yannick Gaucher, Directeur de projet GHW. Elles étaient ensuite suivies par des séances pratiques animées par des bénévoles de GHW : Infirmières, moniteurs SST, Sauveteurs Secouristes du Travail… Ces séances ont permis d’informer sur : comment réagir face à un arrêt cardiaque, savoir pratiquer le massage cardiaque et utiliser un défibrillateur automatique.

Dans le cadre de sa politique Prévention, SNCF a établi un partenariat avec l’association GHW, ainsi en 2014, c’est plus d’une quinzaine de journées de sensibilisation qui ont été réalisées auprès du personnel SNCF à Paris, Marseille, Dijon, Toulouse, Lyon, Brive la gaillarde, Lille et Bordeaux… 6500 collaborateurs SNCF ou Entreprises mécènes ont été sensibilisés lors de journées d’information sur l’arrêt cardiaque et les gestes qui sauvent, ou indirectement grâce aux ambassadeurs de l’association.

GHW est reconnue par la Fondation SNCF permettant ainsi aux agents SNCF sensibles à cette cause d’être bénévoles et d’apporter leur savoir-faire à l’association dans le cadre du mécénat de compétences.

 

DSC00162

Nuit de la RSE – Médaille d’or : Global Heart Watch

IMG_8948b

Gilbert Blaise, Président Fondateur de l’association Global Heart Watch a reçu le 24 novembre, lors de la Nuit de la RSE (*), la médaille d’or dans la catégorie : Innovation RSE proposée par une association 1901 ou une entreprise adaptée, en présence de François Rebsamen, Ministre du Travail, de l’Emploi, de la Formation Professionnelle et du Dialogue Social et devant plus de 1000 professionnels.

(RSE: Responsabilité Sociétale des Entreprises)

Après une année d’existence, GHW a sensibilisé bénévolement plus de 6 000 personnes, capables aujourd’hui, de sauver des vies.

La collecte de dons organisée par GHW au profit du Centre d’Expertise de la Mort Subite, aura permis de remettre à Martin Hirsch, un chèque d’un montant de 51 500 €.

Déjà, aujourd’hui, une trentaine de dirigeants ont rejoint GHW sur ce projet de sensibilisation aux premiers gestes qui sauvent.

Trophée RSE - Médaille d'or

Trophée RSE
Médaille d’or

 

Premier Gala GHW au profit de la recherche en présence de Martin Hirsch

Voir le film du Gala GHW

L’association GLOBAL HEART WATCH accompagne depuis un an les entreprises dans la sensibilisation de leur personnel aux gestes qui sauvent. Le 15 octobre 2014, dans le cadre de la semaine européenne de lutte contre l’arrêt cardiaque, elle a organisé une soirée de Gala au profit de la recherche où étaient attendus plus de 300 dirigeants d’entreprise et de nombreuses personnalités au stade de Roland Garros.

Martin Hirsch remet le chèque de la collecte de GHW d'un montant de 51500€ au Professeur Xavier Jouven au profit du CEMS

Martin Hirsch remet le chèque de la collecte de GHW au Professeur Xavier Jouven au profit du CEMS

 

Martin Hirsch, Directeur général de l’AP-HP, remet au nom de l’association GHW et de tout ses mécènes et partenaires du jour, un chèque au Professeur Xavier Jouven, d’un montant de 51500 € au profit du Centre d’Expertise de la Mort Subite de l’adulte (le CEMS de l’INSERM)

Tina et Gilbert Blaise lors de la remise du chèque de GHW au profit de la recherche

Tina et Gilbert Blaise lors de la remise du chèque de GHW au profit de la recherche

Martin Hirsch et le Professeur Xavier Jouven à la table SNCF

Martin Hirsch et le Professeur Xavier Jouven à la table SNCF

Semaine européenne de sensibilisation à l’arrêt cardiaque avec le soutien de Lilian Thuram

En France, environ 40 000 arrêts cardiaques (mort subite de l’adulte) surviennent par an et la survie est de seulement 5%. Il y a dix fois plus de morts par arrêt cardiaque que de tués sur la route.

Sur l’ensemble de l’Europe, cela équivaut à approximativement 400 000 arrêts cardiaques.

Plus le massage cardiaque est débuté précocement, plus les chances de survie augmentent. Or il n’est pratiqué que dans un cas sur 8 par le premier témoin.

Devant l’ampleur du problème de santé publique, le parlement européen a voté en juin 2012 l’instauration d’une semaine européenne de sensibilisation à l’arrêt cardiaque. L’objectif est d’améliorer la sensibilisation et la formation du grand public, des médecins et des professionnels de santé au problème posé par l’arrêt cardiaque.

Des centaines d’enfants sensibilisés

Le 15 octobre (14h30 – 18h00), sur le stade le Gallo (28 rue de sèvre Boulogne-Billancourt, 92100) des sensibilisations seront réalisées par des formateurs de la Croix-Rouge, du SAMU, de la Brigade des Sapeurs-Pompiers de Paris, et des associations « Les Fourmis » et GLOBAL HEART WATCH au profit de plusieurs centaines d’enfants et d’adolescents de la Ligue de Paris Ile de France (F.F.F.), en présence du footballeur Lilian Thuram

Sensibilisation de jeunes en présence de Lilian Thuram et du Professeur Xavier Jouven

Sensibilisation de jeunes en présence de Lilian Thuram et du Professeur Xavier Jouven

Des centaines de jeunes de la FFF ont été sensibilisés par des bénévoles, ici des moniteurs de GHW.

Des centaines de jeunes de la FFF ont été sensibilisés par des bénévoles, ici des moniteurs de GHW.

Stéphane Brandého explique comment reconnaître les signes de l'arrêt cardiaque

Stéphane Brandého explique comment reconnaître les signes de l’arrêt cardiaque

L'équipe de bénévoles de GHW au stade Le Gallo en présence de Lilian Thuram, le Professeur Xavier Jouven et de la cardiologue Florence Dumas (à gauche)

L’équipe de bénévoles de GHW au stade Le Gallo en présence de Lilian Thuram, le Professeur Xavier Jouven et de la cardiologue Florence Dumas (à gauche)

Patrice Pernelle, bénévole de GHW fait une démonstration du massage cardiaque

Patrice Pernelle, bénévole de GHW fait une démonstration du massage cardiaque

Sensibilisation_stade_Le_Gallo_(P_Monin)_0046

Apprentissage de la pose des électrodes d’un défibrillateur…

 

Go Cardio, journée d’information à l’hôpital G. Pompidou

Le 16 octobre, à l’auditorium de l’Hôpital Européen Georges Pompidou (Paris, 15ème), un débat participatif était organisé par le Centre d’Expertise de la Mort Subite et l’association GLOBAL HEART WATCH.

Le public et les intervenants étaient des professionnels médicaux (urgentistes, réanimateurs, cardiologues…), paramédicaux et secouristes intervenant dans la prise en charge de l’arrêt cardiaque et de ses suites, mais aussi, des survivants d’arrêt cardiaque, des familles de victimes et des témoins.

Go Cardio 2013

Journée Go Cardio

 

 

 

 

 

 

L’objectif de cette initiative est de montrer que chacun peut contribuer à la survie d’une personne victime d’arrêt cardiaque par la réalisation de gestes simples.

Voir le film de la première journée européenne de lutte contre l’arrêt cardiaque organisée par GHW et le CEMS

Contact :

Professeur Xavier Jouven du Centre d’Expertise Mort Subite – cems@inserm.fr

Gilbert Blaise, Président de GHW – gilbert.blaise@sncf.fr

Yannick Gaucher, Directeur Développement de GHW – yannick.gaucher@globalheartwatch.org;

Le Trophée Tétris soutient l’action de GHW au golf de Saint-Nom-la-Bretèche

Mardi 30 septembre, la société Tétris, leader de l’aménagement d’espaces tertiaires, organisait pour la cinquième année consécutive son Trophée de golf à Saint-Nom-la-Bretèche (78). Cette manifestation, réservée aux directeurs immobilier et directeurs de l’environnement de travail se déroulait en présence du journaliste sportif Nelson Monfort. Les fonds recueillis lors de cet événement permettront de soutenir l’association GHW et la recherche pour lutter contre la Mort Subite de l’adulte.

Les participants au Trophée tétris ont pu participer  à un tir de précision au profit de GHW

Les participants au Trophée Tétris ont pu concourir à un tir de précision au profit de GHW

 

Le journaliste Nelson Monfort en compagnie de Tina Blaise et Béatrice Rosemann de GHW

Le journaliste Nelson Monfort en compagnie de Tina Blaise et Béatrice Rosemann de GHW

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Yohann Guiot de GHW et des participants au Trophée Tétris

Yohann Guiot de GHW et des participants au Trophée Tétris

 

Le semi-marathon du SAN du Val de Marne au profit de l’association GHW

  

Le 28 septembre, le Syndicat d’agglomération nouvelle du Val de Marne organisait un semi-marathon au profit de l’association GHW.

 

Gaëlle Marceau du CEVE remet un chèque de soutien à l'association GHW

Gaëlle Marceau du CEVE remet un chèque de soutien à l’association GHW

 

Sylviane Jan, bénévole à GHW montre les gestes qui peuvent sauver une vie...

Sylviane Jan, bénévole à GHW montre les gestes qui peuvent sauver une vie…

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

250 COLLABORATEURS SNCF SENSIBILISÉS AUX GESTES QUI SAUVENT

20140915-Etoiles018250 collaborateurs SNCF ont participé, lundi 15 septembre, à une grande journée de sensibilisation aux gestes qui sauvent face à l’arrêt cardiaque sur le site Campus Étoiles.

La journée a débuté par une plénière d’information animée par Gilbert Blaise, Directeur délégué de l’Environnement de travail et Président de GHW, et Xavier Jouven, Cardiologue et Directeur du Centre d’Expertise de la Mort Subite.

Elle a été suivie par trois sessions de formation qui ont permis d’apprendre à réagir face à un arrêt cardiaque, à savoir pratiquer le massage cardiaque et à utiliser un défibrillateur automatique.

 « 20 000 collaborateurs SNCF sensibilisés d’ici 5 ans »

 Dans le cadre de sa politique Prévention, SNCF a établi un partenariat avec l’association GHW qui sensibilisera 20 000 collaborateurs SNCF d’ici 5 ans. Ainsi en 2014 plus d’une quinzaine de sensibilisations sont prévues auprès du personnel SNCF à Paris, Marseille, Dijon, Toulouse, Lyon, Brive la gaillarde, Lille et Bordeaux.

 GHW est également reconnue par la Fondation SNCF permettant ainsi aux agents SNCF sensibles à cette cause d’être bénévoles et d’apporter leur savoir-faire à l’association dans le cadre du mécénat de compétences.

Sensibilisation à Lyon

Mardi 8 juillet, Global Heart Watch a mené une action de sensibilisation aux gestes qui sauvent dans la tour Oxygène de Lyon.

Plus de 70 agents SNCF  ont bénéficié de cette sensibilisation dispensée par trois bénévoles de l’association : Christel Imer et Bénédicte Le Blan, infirmières et Yohann Guiot, moniteur secouriste. Lors de cette journée, 3 sessions ont permis d’apprendre  les trois gestes qui sauvent : alerter – masser – défibriller.

Yannick Gaucher de Global Heart Watch les a également sensibilisés au fléau de l’arrêt cardiaque et leur a présenté le travail de l’association et celui du Centre d’Expertise de la Mort Subite.

 

 

DSC03936 DSC03935 DSC03920

GHW expose à l’hôpital européen Georges-Pompidou

Le samedi 14 juin, dans le cadre des journées portes ouvertes de l’AP-HP (Assistance Public-Hopitaux de Paris), l’hôpital européen Georges-Pompidou ouvrait ses portes à quelques associations. Global Heart Watch, soutenu par le professeur Xavier Jouven, Directeur du CEMS, a ainsi pu y présenter ses actions.

Tout au long de la journée, Global Heart Watch a informé sur le fléau de la mort subite de l’adulte par arrêt cardiaque  et le retard de la France dans le domaine de la prévention. Grâce à la diffusion de films et de chiffres clés, l’association a pu toucher les consciences sur l’importance d’apprendre ces trois gestes (Alerter – Masser – Défibriller) qui peuvent sauver des milliers de vies. Cette journée a également permis à une vingtaine de personnes d’être sensibilisées aux gestes qui sauvent face à l’arrêt cardiaque.

DSC03807floutée

Services Entreprises expo

Du mardi 8 au jeudi 10 avril 2014, GHW était présent au salon Workplace expo à la Porte de Versailles.
Durant ces 3 jours, l’association a présenté ses actions et organisé une quinzaine de sessions de sensibilisation sur son stand, soutenue par l’ARSEG.
Organisées par un moniteur secouriste de Global Heart Watch, ces sessions ont permis aux exposants et aux visiteurs du salon d’être sensibilisés aux gestes qui sauvent.

Convention de l’Environnement de travail : 130 participants sensibilisés

Le 3 avril 2014 à Saint Denis, dans le cadre de sa convention, la Direction Déléguée de l’Environnement de travail SNCF a formé 130 de ses employés aux gestes qui sauvent. Encadrés par deux infirmières et 3 sauveteurs secouristes du travail (SST) durant 45 minutes d’ateliers pratiques,  les participants ont appris à reconnaitre l’arrêt cardiaque, à faire un massage cardiaque et à utiliser un défibrillateur. (Voir photos ci-dessous)  Lire la suite

Première sensibilisation de GHW

Mercredi 19 mars s’est tenue la première journée de sensibilisation aux gestes qui sauvent sur un site SNCF à Clichy. Organisée par Global Heart Watch en partenariat avec la fondation SNCF, cette journée a connu un véritable succès. Débutée par une plénière très touchante de Gilbert Blaise, Président fondateur de l’association Global Heart Watch, une centaine de personnes ont ensuite été sensibilisées au massage cardiaque et à l’utilisation d’un défibrillateur semi-automatique.

Dispensées par deux infirmières et un moniteur secouriste, les sensibilisations ont été marquées par l’interactivité entre les sensibilisateurs et les sensibilisés. Intéressés, ces derniers n’ont pas hésité à poser des questions quitte à sortir un peu du cadre de la simple information et à s’essayer au massage cardiaque devant le groupe. Les échos ont été très positifs tout au long de la journée. Le bouche-à-oreilles à même permis la présence de participants non-inscrits à la session de l’après-midi. Une deuxième journée de sensibilisation à Clichy est d’ores et déjà prévue début juin et le même site SNCF à Lyon a également témoigné de son intérêt pour la sensibilisation de son personnel.

L’exemple à suivre

En Côte-d’Or et dans le Nord, le taux de survie atteint les 44% quand la moyenne nationale est d’à peine 5%. Pour Xavier Jouven, directeur du Centre d’Expertise sur la Mort subite, ce record est dû au nombre de défibrillateurs implantés et à une forte sensibilisation aux gestes qui sauvent dans les deux départements : «Les différences de survie s’expliquent essentiellement par la qualité des soins pré-hospitaliers». De plus, ce record témoigne aussi des efforts du docteur Rifler qui s’est battu pour sensibiliser, aux gestes qui sauvent, la plus grande partie des habitants des communes de Côte-d’Or, grâce à des sessions de seulement vingt minutes. Depuis 2007, les défibrillateurs ne sont plus réservés au corps médical et un décret autorise toute personne à utiliser un défibrillateur automatique. De plus, le député de la Lozère Pierre Morel a déposé, le 29 mai 2013, une proposition de loi obligeant les établissements publics à s’équiper de défibrillateurs.

Les gestes qui sauvent

 

Si vous êtes témoin d’un cas de mort subite, faites les 3 gestes qui sauvent :

1. Appelez le 15 ou le 18, des conseils vous seront donnés par téléphone,

2. Pratiquez le massage cardiaque : appuyer fort, bras tendus au milieu de la poitrine et relâchez environ 100 fois par minute, le bouche à bouche n’est plus nécessaire,

3. Défibrillez à l’aide d’un défibrillateur automatique. Appuyez sur le bouton ON et suivez les instructions très simples qui vous seront délivrées.

 

Où en est la recherche ?

En pratique depuis le 15 mai 2011, l’ensemble des morts subites sur Paris et la petite couronne sont répertoriées de manière exhaustive dans les heures qui suivent leur survenue. Les patients admis vivants en réanimation sont suivis jusqu’à leur sortie de l’hôpital. L’exploration des victimes, laissées décédées sur place et jusqu’à présent inexistante, est initiée. Cela passe notamment par la récupération des données médicales antérieures, la réalisation d’autopsies plus systématiques ainsi que le dépistage standardisé des apparentés du premier degré associé à une prise en charge psychologique. De plus, le CEMS a également un partenariat avec le SAMU, dans 60 départements, afin qu’un prélèvement sanguin soit effectué chez les victimes d’un arrêt cardiaque. Enfin, y est associée une activité de recherche, avec par exemple l’approche en génome entier pour l’étude des polymorphismes associés à la mort subite. Il s’agit d’une analyse de l’ensemble des gènes humains et de leur variabilité, certaines combinaisons génétiques pouvant être associées à un risque accru de mort subite.